Service la France:
Service la France:
Appels Internationaux:
Contactez nous
Offre Spéciale - Produits MEILLEUR PRIX
Offre Spéciale - Produits
MEILLEUR PRIX

Offre Spéciale Cialis Original
Achat maintenant
Montant total $ 0.00
Votre commande 0 items
Montant total
$ 0.00
Votre commande
0 items

COMMANDE

Dyspareunie profonde : solution et traitement d'une douleur à l'entrejambe

La dyspareunie, un rapport sexuel douloureux

C'est une de ces affections gynécologiques rares, et pour cause. La dyspareunie ou encore algopareunie (difficulté dans l'accouplement – dys, pareunie) se caractérise par une douleur chronique aussi bien chez l'individu de sexe féminin que masculin lors des rapports sexuels ou coït.

Et si ces douleurs constituent le phénomène en soi, ils peuvent, aussi, surtout, être les causes symptomatiques d'une pathologie, d'une maladie, souvent – et heureusement – bénigne. Bref des rapports sexuels douloureux, une douleur vive pendant le rapport se place donc – sans faire de nominalisme – comme le signe d'une dyspareunie.

Les causes de la dyspareunie

Si en soi la dyspareunie n'est pas une maladie, elle est souvent la conséquence de l'une d'entre elles. Et comme cause, du moins maladie causale, on retrouvera des pathologies comme : une candidose vulvovaginale chez la femme, des maladies infectieuses (IST) comme une Chlamydia Trachomatis ou encore une Neisseria Gonorrhoeae (gonocoque ou blennorragie).

Article Connexe: Levitra de chez Bayer : le Levitra Original disponible chez votre pharmacie en ligne et sans ordonnance

Bien sûr on retrouvera aussi des affections plus communes comme facteur de dyspareunie, puisqu’on trouve, en nombre conséquent des individus ayant la maladie de Lapeyronie, mais aussi des traumatismes péniens, des lichens scléroatrophiques, ou encore des douleurs d'origine psychogène (pyschalgie) causée par des facteurs émotionnels, comportementaux et psychanalytique.

Le traitement d'une dyspareunie

Les douleurs lors d'un rapport sexuel sont l'une des pires choses envisageables. Et s’il existe toute sorte de dyspareunies de la dyspareunie superficielle à la dyspareunie profonde (douleur incluant des zones génitales aux pelvis, en passant par tout le bassin), le traitement est quant à lui souvent le même. Tout d'abord une consultation médicale verra une première indication quant au problème, ensuite il faudra mettre en évidence les causes pour, au mieux, traiter la situation. De la psychothérapie pour les situations traumatiques, aux traitements médicamenteux et gynécologiques pour des affections types IST, à l'opération chirurgicale, particulièrement pour une endométriose qui, rappelons-le, est une maladie touchant l'endomètre – chez la femme donc.

La dyspareunie chez l'homme et la femme

Si la prévalence chez l'homme est souvent mésestimée, il est bon de considérer que la dyspareunie peut survenir à tout âge, de l'adolescence à la soixantaine, même si l'épidémiologie se concentre autour des individus âgés d'une cinquantaine d'années.

Article Connexe: Acheter Lovegra sans ordonnance (Viagra pour femme) disponible sur votre pharmacie en ligne

Chez la femme en revanche les dyspareunies concernent près d'un quart des patients. Outre les dyspareunies superficielles (intromission) ou les douleurs se localisent à l'entrée du vestibule, les dyspareunies profondes démontrent des affections plus graves de type endométriose (maladie de l'endomètre, revêtement interne de l'utérus). Aussi des dyspareunies post-ménopause existent, souvent après la complication d'une épisiotomie – acte chirurgical visant à ouvrir le périnée lors de l'accouchement. Le but étant de sectionner le muscle élévateur de l'anus ou levator ani. En bref si la dyspareunie est rare chez l'homme, elle dispose d'une prévalence non-négligeable chez la femme où une chirurgie plastique de la vulve, du vagin ou du clitoris sera nécessaire dans le cas de mutilations génitales.