Service la France:
Service la France:
Appels Internationaux:
Contactez nous
Offre Spéciale - Produits MEILLEUR PRIX
Offre Spéciale - Produits
MEILLEUR PRIX

Offre Spéciale Cialis Original
Achat maintenant
Montant total $ 0.00
Votre commande 0 items
Montant total
$ 0.00
Votre commande
0 items

COMMANDE

Femme fontaine c'est quoi ? Une vraie éjaculation féminine

Femme fontaine : définition

Quand on parle d'éjaculation féminine, on parle souvent de femme fontaine. Si cette émission de liquide n'est que minoritaire chez beaucoup de femmes, chez d'autres elle abonde, donnant à ce processus le nom de "femme fontaine". Caractérisait par la sécrétion des glandes para-urétrales ou para-uréthales – anciennement glandes de Skene situées le long de l'urètre – d'un fluide émit et produit sur le pourtour du méat urinaire (orifice situé sur la partie antérieure de la vulve), elle diffère des autres sécrétions vaginales. Différent donc des sécrétions dites de lubrification ou encore "lubrifiantes" émises par les glandes de Bartholin, ce liquide s'expulse fortement lors d'une excitation à son paroxysme, d'où le terme d'éjaculation féminine, quasi égal à l'éjaculât masculin.

Femme fontaine est-ce une maladie ? D'où provient cette terminologie.

Non. Plutôt considérée comme le pendant masculin de l'éjaculation, cette sécrétion vésicale qui n'est pas de l'urine, produite lors d'une excitation trop forte, induit un remplissage rapide incontrôlé de la vessie d'un fluide, d'un liquide pareil au sperme. Certains évoquent aussi un rôle majeur de la prostate féminine ainsi que des glandes para-urétrales localisées sur le chemin entre le vagin et l'urètre.

L'éjaculation féminine quantité et épidémiologie

S’il n'est en rien démontré l'origine tant les études se contredisent, des données, cette fois-ci plus précises quant à la fréquence des femmes fontaines existent. Et c'est environ le chiffre surprenant de 75% des femmes qui expulseraient – selon le docteur Cabell Santa Maria – un liquide, un fluide, durant le coït et pendant l'orgasme. 

Article Connexe: Acheter Lovegra sans ordonnance (Viagra pour femme) disponible sur votre pharmacie en ligne

Si très peu sont visibles, d'autres sont produits en quantité, et fréquemment même. Et c'est d'ailleurs près de la moitié des femmes qui affirmeraient ressentir une éjaculation au moment de l'orgasme, éjaculation qui serait – chez certaines – produite à hauteur de 300 ml (contenance moyenne de la vessie remplie).

Histoire de l'éjaculation féminine

Si l'éjaculation féminine est souvent restée tabou dans la société, c'est Voltaire qui affirme le premier son existence, trouvant dans l'ouvrage du jésuite Tomas Sanchez, la référence ultime quant à l'existence de la femme fontaine. Ouvrage connu sous le nom de L'Homme aux quarante écus. Et ce n'est que vers 1950 que l'orgasme féminin à son paroxysme (car 90% des femmes le considèrent comme un plaisir en plus) fut décrit. Et c'est Ernst Gräfenberg, médecin et chercheur allemand, qui s'en approprie la paternité. Décrivant en détail les zones érogènes de la femme, et le rôle de l'urètre dans l'orgasme, il met en exergue le fameux point G à travers des recherches plus tard vulgarisées. Pour en venir, enfin, à l'éjaculation féminine qui, selon lui "n'est pas constituée d'urine mais uniquement de sécrétions intra-urétrales".

En bref si l'éjaculation féminine, et les femmes fontaines sont un phénomène où peu seront d'accord, il n'en demeure pas moins des points de convergence : aussi bien au niveau de la substance que, finalement, du rôle de ses sécrétions plus ou moins vaginales. Et, s'il faut le préciser une dernière fois, loin d'être une maladie, l'éjaculation féminine se place comme la manifestation d'un orgasme intense.