Service la France:
Service la France:
Appels Internationaux:
Contactez nous
Offre Spéciale - Produits MEILLEUR PRIX
Offre Spéciale - Produits
MEILLEUR PRIX

Offre Spéciale Cialis Original
Achat maintenant
Montant total $ 0.00
Votre commande 0 items
Montant total
$ 0.00
Votre commande
0 items

COMMANDE

Les conséquences de l'abstinence sexuelle chez l'homme et la femme

Abstinence sexuelle : définition

L'abstinence sexuelle ou, plus communément, la continence est la pratique volontaire pour des raisons personnelles, sociétales, physiques, idéologiques, religieuses ou médicales, de la privation de tout acte/rapport sexuel. Si elle est parfois utilisée pour réguler (régulation) les naissances, tout n'est pas aussi simple. D'abord en termes d'échelle et degrés, ensuite en termes de facteurs. Zoom rapide sur le contexte, les pratiques, et les conséquences de l'abstinence sexuelle.

Les différentes formes d'abstinences sexuelles

Plusieurs formes et typologies d'abstinences sexuelles existent. Du coït contraceptif à l'abstinence totale, on y retrouve là à la fois des facteurs sociaux, religieux ou personnels. Si d'un point de vue religieux on connaît la chasteté chrétienne, on peut retrouver d'ordres types d'abstinence. 

Article Connexe: Levitra de chez Bayer : le Levitra Original disponible chez votre pharmacie en ligne et sans ordonnance

De l'abstinence définitive ou temporaire, à l'absence de désir sexuel chez l'homme ou la femme (aphanisis, caractérisé par Ernest Jones par la crainte fondamentale de la castration), l'abstinence a de tout temps régi la société. Si au japon les soushoju danshi, les hommes mangeurs d'herbe poursuivent une quête philosophique, d'autres le font par conviction ou tout simplement pour donner du pep à leur couple. Une étude de Dean M. 

Busby et al. deux chercheurs de l'université de Brigham aux États-Unis dans l'Utah, ont démonté que 22% des couples pratiquant l'abstinence seraient plus satisfaits et 15% aurait de meilleurs rapports. En bref, tout un monde. Mais intéressons-nous à présent aux conséquences d'une telle pratique sexuelle. Car c'en est une.

Conséquence de l'abstinence chez l'homme

Plusieurs conséquences de l'abstinence chez l'homme existent. Ne pas faire l'amour a d'abord des conséquences sur la libidio psychanalytique et physiologique, puisque directement l'abstinence entraînera et un manque de désir et une baisse de l'appétit sexuel. 

Outre ce point c'est l'augmentation du Stress qui interviendra, chose caractérisée en 2005 par une étude du Medical Daily montrant une impossibilité de l'organisme à gérer l'afflux de pression sanguine lors de situations stressantes. Enfin et outre l'affaiblissement du système immunitaire directement à cause de la production d'immunoglobulines, c'est les troubles de l'érection qui seront les conséquences les plus graves. 

Article Connexe: Acheter Lovegra sans ordonnance (Viagra pour femme) disponible sur votre pharmacie en ligne

Toujours dans une étude, cette fois-ci de 2008 du American Journal of Medecine, l'abstinence chez l'homme augmenterait de cinquante pour cent le risque de troubles érectiles, en résumé : s'abstenir c'est diminuer d'emblée ses capacités sexuelles.

Conséquence de l'abstinence chez la femme

Si les périodes no-sex existent chez l'homme elles existent aussi chez la femme. Ces breaks sexuels ont des conséquences d'abstinence chez la femme différentes chez la gent féminine. Mais cette fois-ci ce sera plus d'ordre psychologique, que de l'ordre du Moi, même. Si les conséquences physiques seront plus limitées chez la femme que chez l'homme, on notera aussi une certaine pression un certain stress augmenter. Voire même une tendance à la dépression, et si la sociologue et politicologue Janine Mossus Lavau affirme que les périodes d'abstinence peuvent être subie ou choisie, chez la femme comme chez l'homme quand elles le seront, c’est-à-dire subie, on dénotera une lassitude, parfois même une tendance au fatalisme. Car si souvent l'abstinence constitue un vœu intérieur et personnel, d'autres fois elle est une manifestation physique ou sociale à l'absence d'un partenaire adéquate.