Service la France:
Service la France:
Appels Internationaux:
Contactez nous
Offre Spéciale - Produits MEILLEUR PRIX
Offre Spéciale - Produits
MEILLEUR PRIX

Offre Spéciale Cialis Original
Achat maintenant
Montant total $ 0.00
Votre commande 0 items
Montant total
$ 0.00
Votre commande
0 items

COMMANDE

Maladie de Lapeyronie et trouble érectile : comment s'en débarrasser ?

La maladie de Lapeyronie

Orthographiée aussi maladie de La Peyronie (Induratio penis plastica) nom du scientifique qui l'a découverte (De LaPeyronie, François, 1743) caractérise une déformation du pénis matérialisée par une douleur et ensuite une gêne lors de l'érection. Trouble bénin constitué par une sclérose (durcissement pathologique d'un organe ou de tissus) des corps caverneux, elle est responsable d'une déviation de la verge en érection. Si cette infiltration scléreuse des tissus conjonctifs demeure sans conséquence particulière elle peut (parfois) entraîner une dysfonction érectile, bref une DE.

Maladie du pénis : comprendre cette fibrose

Vous l'aurez compris la maladie de Lapeyronie est, par excellence une maladie du pénis. Et si elle survient vers la quarantaine/cinquantaine, il n'est pas rare de la déceler chez des sujets plus jeunes, type européen et disposant d'un groupe sanguin particulier type A+.

Si elle se caractérise souvent par une affection asymptomatique pour d'autres hommes, une douleur lors de l'érection et une verge qui se coude sera un des signes annonciateurs de la maladie de La Peyronie.

Article Connexe: Se procurer du Viagra Générique pour homme sans ordonnance et à prix réduit

Voir un urologue notamment à cause de la courbure toujours plus tangente de la verge doit s'imposer au patient. Particulièrement à cause des effets physiologiques et mécaniques qu'elle entraîne. En effet, dû à l'angle particulier et convexe pris par la verge mâles, les rapports sexuels peuvent s'en trouver sibyllin voire très complexe. Entraînant par la même occasion de graves dépressions laissées par l'impossibilité de l'homme à avoir une relation sexuelle "ordinaire".

La maladie de Lapeyronie : les traitements

Quelques traitements existent et s'ils n'ont rien de miraculeux, certains ont tout de même des avantages conséquents ainsi qu'un potentiel de guérison. En effet le patient pourra retrouver – dans beaucoup de cas – une érection normale et dire adieu à sa "maladie" du pénis. Qui malgré tout entraîne, ou entraîna, des conséquences assez néfastes sur le plan psychologique. Et comme traitement il y a avant tout le traitement médicamenteux, des médicaments à base de collagénose (contre la fibrose) de type Clostridium histolyticum, certains vasodilatateurs pour y améliorer la vascularisation ou encore des traitements oraux tels que des prises de vitamines E à raison de trois fois par jour et à dose équivalente ou supérieure à 200mg. Enfin un traitement basé sur la procarbazine (Potaba), semble être une bonne cause d'amélioration – tout comme le Xiapex. Le meilleur choix reste un traitement de la Lapeyronie à l'aide d'une intervention chirurgicale. Aussi bien via une thérapie par ondes de choc que par redressement de la verge peut être envisagée.

Bien sûr une exérèse de la plaque (une ablation) peut être envisagée. Tout comme l'utilisation d'un implant pénien en cas d'impuissance. Et si les résultats médicamenteux laissent un goût d'inachevé, les résultats chirurgicaux quant à eux se montrer plus enthousiasmants quitte à espérer une guérison. Enfin d'autres pathologies peuvent y être associés : maladie de Dupuytren, de Ledderhose, ainsi que de l’arthrite.