Service la France:
Service la France:
Appels Internationaux:
Contactez nous
Offre Spéciale - Produits MEILLEUR PRIX
Offre Spéciale - Produits
MEILLEUR PRIX

Offre Spéciale Cialis Original
Achat maintenant
Montant total $ 0.00
Votre commande 0 items
Montant total
$ 0.00
Votre commande
0 items

COMMANDE

Masturbation masculine et dysfonction érectile : mythe ou vrai problème

La masturbation homme en question

Si le terme paraît parfois vulgaire ou tabou il est bon de s'y pencher sérieusement. La masturbation masculine (ou onanisme, ou autophilie, ou auto-érotisme) sans être un facteur à risque des problèmes d'érection ou de dysfonctionnement érectile, peut, à long terme, le devenir. D'abord il faut contrôler le caractère addictif du caractère comportemental classique.

Si le sexe demeure un besoin fondamental et la masturbation un moyen d'y recouvrir, nous ne demeurons tout de même pas tous égaux vis-à-vis de ce comportement. Et c'est là le premier problème. 

Article Connexe: Offrez-vous le Levitra Générique 20mg en ligne pour soulager les problèmes d’érection

Si pour beaucoup l'auto-érotisme constitue le moyen immédiat d'assouvir une pulsion, pour d'autres elle en devient un leitmotiv, une ritournelle de plaisir instantané. C'est le fameux caractère addictif onaniquede la masturbation qui en devient plus que dangereux.

Le caractère addictif : une des causes du dysfonctionnement érectile

Si le côté addictif tend à être démontré par une pratique récurrente et incontrôlée de la masturbation de l'homme, bref lorsqu'une dépendance s'installe, il faut dans certains cas consulter. Même dans la majorité des cas consulter. Car non seulement l'acte d'autosatisfaction peut entraîner des troubles de la sexualité, mais encore des troubles comportementaux plus graves : de l'anéjaculation coïtale à des troubles de l'érection. Basé sur un système de stimuli et de récompenses la masturbation obéie à un circuit bien précis.

Circuit qui, activé de façon trop répété, laisse une empreinte, une marque quasi indélébile dans le cerveau de la personne concernée. S'en suivra peu à peu des déficiences au niveau du comportement sexuel : une érection autoprovoquée par la stimulation du pénis ou encore par des stimuli d'ordre visuel – vidéos X, films pornographiques, etc. Et c'est là tout le problème, si une augmentation de l'excitation doit, peu à peu, être installée, alors il en deviendra de plus en plus difficile pour l'individu, de maintenir une érection lors d'un rapport sexuel calqué au rang de "banal", "classique". Les circuits n'étant plus assez activés à l'intérieur du cerveau pour matérialiser une réponse physiologique assez conséquente. D'autant plus que les nerfs érecteurs peuvent être touché.

Une dysfonction érectile facile à endiguer

Car si a priori le problème peut paraître conséquent, le cerveau par sa plasticité exacerbée démontre que dans la majorité des addictions, le cheminent est réversible. En outre, il est, avec un certain temps d'effort et d'adaptation, possible de se déconditionner pour se reconditionner ensuite à une pratique plus saine. Finalement à un comportement normal. 

Article Connexe: Comment se procurer le gel Oral Kamagra 100mg sur internet, en France et pour pas cher ?

Dans le cas d'un trouble de l'érection, trouble matérialisé par une addiction significative à la masturbation, le travail consistera à reconditionner le patient, à la fois par un comportement différent mais surtout par une pratique de la masturbation différente. Une masturbation qui devra se faire à l'aide de l'imagination dans un contexte personnel, où l'individu devra non plus se servir de supports ou d'actions artificielles pour avoir une érection. Bref un reconditionnement complet quant à la masturbation pour, à nouveau, recouvrer la pleine possession de ses moyens physiologique, bref de son érection.

Des techniques masturbatoires

Aussi des techniques de masturbation existent telles que les godemichets, les jouets sexuels, les sextoys, les poppers, les lubrifiants. Essentiellement des sex-toys destinés à recouvrer une sexualité épanouie. Une sexualité ou l'onanisme et la fonction érectile iront de pair.